Twilight vs True Blood...

Publié le par Messhugah

 

 

 

        Le 7 janvier 2009, le premier volet de la « saga » Twilight sortait au cinéma. Deux semaines plus tôt ( le 23 décembre 2008 ), l'excellente série True Blood  était diffusé pour la première fois en France...

       Comment ce fait-il que la diffusion de ces films guimauves ( inspirés d'une série littéraire tout aussi meringués de Stephenie Meyer ) fascinent autant en France alors que les vampires de la ville de Bon Temps passent quasiment inaperçus ?



 

 

Twilight ou le puritanisme  :


        Le titre original de cette suite de films n'est pas pour rien " la saga du désir interdit  "... 
        Résumons nous :  Bella, l'héroïne pré-pubère de Twilight tombe amoureuse d'Edward, un vampire aux allures tout aussi pré-pubères (et quand on sait qu'un vampire n'est pas sensé vieillir, ça ne va pas aller en s'arrangeant ! ). Ce n'est pas bien parce que les vampires sont de grands méchants, sauf le héros bien sûr, sinon, il n'y aurait pas eu d'histoire ( roooooh, dommage... )

        Si l'on pouvait voir dans le premier volet une sorte de parabole sur les frustrations des désirs adolescents, le second opus dévoile clairement son message puritain et les croyances mormones de Stephenie Meyer.( l'abstinence notamment... ).  Ça minaude désespérément pendant deux heures ( s'il vous plaît ),  et on en oublierait presque que les vampires sont des êtres qui sont sensés susciter le désir ( et pas forcement celui du mariage... ! )

 

 

Twilight lycée

  Les pauvres amours lycéennes de Twilight 
( en plein jour oui ... le mythe lui même est étrangemment adapté ! )

 

 

 

True blood :  " I wanna do bad things with you " ...


         Les vampires sont parmi nous et, depuis que du sang synthétique inventé par les japonais est vendu en petites bouteilles ( le " True blood " ), ils n'ont plus de raison de vivre cachés...  La série se passe à Bon Temps, une petite ville de Louisiane où habite une majorité de péquenots ainsi que Sookie ( l'héroïne ), une serveuse un peu niaise mais télépathe...  Quand Bill le vampire ( oui, c'est ridicule, mais c'est fait pour... ) débarque, Sookie est immédiatement fascinée, parce que elle, les vampires, elle trouve ça intéressant...

         Dans cette série, les vampires sont recherchés pour leurs performances sexuelles, mais aussi pour leur sang qui est une drogue plus puissante que le LSD. Si la romance ( inévitable ) entre Sookie et Bill met un peu de temps à décoller, les autres personnages donnent le ton décalé et décadent dont on se délecte.


 

Affiche True Blood

  La sensualité adulte de True Blood

 

 

 

 

Du gris au coloré ... 

 

             On aurait pu s'attendre à ce qu'au moins, l'esthétique des films de la saga Twilight compense une histoire creuse destinée principalement aux adolescentes hystériques à la vue d'un minet moins boutonneux que la moyenne... Hélas, il n'en est rien ! La surenchère d'effets spéciaux n'a d'égale que le kitch des tableaux qui s'enchaînent à l'écran.

 

              En revanche, dans True Blood, la moiteur des nuits de Lousiane exacerbe les sens et, au détour d'une maison coloniale perdue dans la verdure, à deux pas des marécages et du bayou, on se laisse emmener ailleurs... avec délectation !

             Faites-vous une idée de l'ambiance par vous même, regardez le générique... sensuel et glauque ! Miam !

 


 





 


 

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Clémentine 15/01/2011 19:06


Y a quand même un truc qui me chiffonne dans True Blood : pourquoi l'hymen de Jessica repousse après chaque rapport sexuel, alors que les cheveux d'Eric, eux, ne repoussent pas quand les coupe ???


viviane.mansuy@hotmail.fr 21/01/2011 03:21



Hummm, je me suis aussi posée la question... d'autant plus que c'est une scène vampirique très bien représentée dans Entretien avec un vampire.


On peut imaginer qu'Eric possède l'expérience nécessaire... mais c'est un peu capilotracté !